Elections 2024 du Collège des membres adhérents

Les votes se dérouleront du 15 avril 2024 à 14h00 au 21 mai 2024 à 14h00 en vous connectant à votre Extranet.

Merci pour votre participation !

Evaluation des frais de carburant

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sommaire

Temps de lecture : 2 minutes

Lorsque les véhicules professionnels sont loués, et uniquement dans ce cas-là, les professionnels libéraux peuvent appliquer un barème spécifique pour valoriser leurs dépenses de carburant au lieu de retenir leurs frais réels. Ce barème est mis à jour tous les ans.

Remarque : Pour en savoir plus sur les frais de véhicules et l’utilisation des différents barèmes, vous pouvez consulter notre article sur le sujet : Frais de véhicules – Frais réels ou barème kilométrique ?

Pour la déclaration 2035 de l’année 2023 (à déposer avant le 3 mai 2024), les barèmes sont les suivants selon la nature du véhicule : 

Barème carburant pour les véhicules de tourisme

Puissance fiscale 

Gazole

Super sans plomb

GPL

3 à 4 CV

0,099 €

0,123 €

0,073 €

5 à 7 CV

0,122 €

0,152 €

0,090 €

8 et 9 CV

0,145 €

0,181 €

0,107 €

10 et 11 CV

0,164 €

0,203 €

0,121 €

12 CV et plus

0,182 €

0,226 €

0,135 €



Barème carburant pour les véhicules deux roues motorisés (vélomoteurs, scooters et motocyclettes)

Puissance fiscale 

Frais de carburant au kilomètre

Inférieure à 50 CC

0,040 €

De 50 CC à 125 CC

0,081 €

3, 4 et 5 CV

0,102 €

Au-delà de 5 CV

0,142 €

Conseil ARAPL​

L’intérêt de cette tolérance réside dans le fait que vous serez dispensé de conserver vos justificatifs d’essence. En revanche, elle implique que vous soyez en mesure de justifier de votre kilométrage professionnel. Les dépenses de carburant à prendre en compte sont en effet déterminées par application du tarif issu du barème au nombre de kilomètres parcourus à titre professionnel.

En outre, si vous choisissez d’utiliser le barème, vous devez vous abstenir de comptabiliser des frais de carburant dans votre comptabilité